« Ogou », le premier vidéo-clip de T’dòz (prononcé Ti dose) sortira le 12 janvier prochain, soit dans une semaine, selon un courriel reçu de son manager Pascale Andris Beaubrun à partir de contact @ CanalMusique.com.

tdoz
Son 1er album sorti en août 2014

T’dòz (de son vrai nom Ted G. Beaubrun) est un artiste genevois originaire d’Haïti. Il fait partie de la nouvelle génération de la culture vodou haïtienne ayant pour objectif de faire connaître non seulement en Suisse, mais aussi dans plusieurs autres pays du monde, la Musique de Chez Nous que nous appelons Mizik Lakay ou Mizik Natif-Natal. Il ne s’arrête pas là. Son principal but, selon toute vraisemblance, est de continuer à promouvoir le son « Vodou Pop », comme cela a été fait avec « Lâcher Prise« , le premier album solo du chanteur qui est aussi, soit dit en passant, un percussionniste hors pair. Même si nous n’avons pas encore écouté (pour ne l’avoir jamais reçu) ce premier laser sorti en août 2014, en nous fiant aux témoignages de certains mélomanes avertis, nous pourrions oser dire qu’il s’en est bien tiré. Après une première audition de son tout premier CD, nous confie une fan, on se laisse surprendre. Quand on l’écoute pour une deuxième fois, poursuit-elle, on se laisse purement et simplement tomber sous le charme de cette pop vodou

      1. T'Doz

À noter que T’dòz n’est pas un novice quant à ce genre de musique. Il est un habitué de la scène. Il est né en Haïti d’une famille musicienne parmi les plus célèbres de l’île. Il est le fils des fondateurs du groupe haïtien Boukman Eksperyans qui, jusqu’à preuve du contraire, a internationalisé la musique vodou en étant nominé aux Grammy Awards. Tel un paysan, selon son profil posté sur son site officiel, T’dòz bêche avec passion et virtuosité tambours, « cajòn », guitare, piano, danses et sème les sons Vodou d’Haïti en les ralliant à la modernité Pop…

Vu que c’est sur scène qu’il transmet toute son énergie à son public, lors de concerts, à chaque fois mémorables, T’dòz prendra un réel plaisir à se produire au Festival Voix de Fête à Genève le 12 mars 2015. Vous en conviendrez avec moi que c’est bel et bien une date à retenir.

Ted G. Beaubrun (T'doz)
Ted G. Beaubrun (T'doz)

Artiste aux pieds nus et à l’allure humble du paysan – même s’il vit aujourd’hui en Suisse – T’doz demeure un musicien charismatique qui porte le feu d’Haïti en lui. Il lui suffit de quelques notes de tambour pour transmettre à son public une énergie positive et le faire vibrer irrésistiblement au son du Vodou Pop, déclare une de ses admiratrices. Porté par la dynamique de ses musiciens, T’dòz donne tout simplement à tous cette liberté de danser et chanter avec lui.

Ses fans s’impatientent déjà de la sortie de ce premier vidéo-clip fixée pour le 12 janvier – qui est dorénavant une date mémorable pour tous les amis d’Haïti et, notamment, pour les Haïtiens victimes, d’une façon ou d’une autre, du séisme extrêmement meurtrier du mardi après-midi 12 janvier 2010. Espérons que ce clip, qui sortira lundi prochain, donnera matière à réflexion et incitera nos compatriotes à penser davantage à la reconstruction réelle du pays et à l’unité nationale dont nous avons tant besoin pour pouvoir mieux vendre Haïti par le truchement de notre culture et avec la contribution, sans borne, de nos artistes évoluant tant en Haïti qu’à l’étranger.

Le premier clip de T’dòz
Tagged on:                                                                                                                                                     
Facebook