A sa mort à 22 ans, elle était étudiante à la Faculté de Médecine

Yanick Rigaud : Honneur et Respect !!!

par F. Latour

Alors qu’elle était encore à l’école des religieuses du Sacré Cœur, à Port-au-Prince, Yanick Rigaud participait à des séances d’alphabétisation dans la zone dite du Bois de Chêne, un quartier de gens de petite condition. Entre 1962 et 1964, elle a milité dans une organisation de jeunes catholiques progressistes dénommée Ayiti Pwogrè qui luttait contre la dictature, selon la source consultée.

Au cours de l’année 1965, elle a côtoyé le PPLN – PUDA (Parti populaire de la libération nationale – Parti unifié des démocrates haïtiens). Ce parti s’était formé à la suite d’un incident survenu à Pétion Ville pendant un entraînement des militants du PPLN.

Apparemment, ce serait les rescapés du PPLN avec quelques militants de Ayiti Pwogrè qui l’auraient formé. Le PPLN, un parti communiste qui luttait contre la dictature de Duvalier, contre l’impérialisme américain, contre le régime semi-féodal.

Yanick Rigaud fut une étudiante à la Faculté de Médecine d’Haïti. Très dynamique, engagée, elle se vit forcée à une totale clandestinité après l’arrestation de son camarade, Michel Corvington.


Le 2 mai 1969, dans le cadre d’une grande répression menée par le régime contre le Parti unifié des communistes haitiens (PUCH), une horde de macoutes et de militaires investirent la maison où elle se cachait à Savane Salée, dans le quartier de Fontamara. Yanick a resisté du mieux qu’elle pouvait. Finalement, elle est tombée les armes à la main. Elle avait 22 ans.

Honneur et gloire à la mémoire de Yanick Rigaud pour son grand courage, son total engagement en faveur de la liberté. Elle rejoint le panthéon d’honneur des femmes haïtiennes qui se sont battues pour une grande cause. Nous ne les oublierons pas.

Notre mémoire se souvient de Yanick Rigaud, patriote engagée, militante exemplaire, martyre de la cause révolutionnaire haïtienne.

F. Latour

Source Rezo Nòdwès

F. LatourBon à savoirA sa mort à 22 ans, elle était étudiante à la Faculté de Médecine Yanick Rigaud : Honneur et Respect !!! par F. Latour Alors qu’elle était encore à l’école des religieuses du Sacré Cœur, à Port-au-Prince, Yanick Rigaud participait à des séances d’alphabétisation dans la zone dite du Bois...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS